Qui sommes-nous ?

En bref

Les métiers du maritime sont spécifiques, c’est pourquoi cette profession s’est dotée d’un service social dès 1930.

Le Service Social Maritime (SSM) est une association de loi 1901 créée en 2007 qui résulte de la fusion des anciens services sociaux maritimes, le Service Social des Pêches Maritimes (SSPM) dédié aux armements et marins de la pêche et l’Union Sociale Maritime (USM) destinée aux professionnels du commerce.

Le SSM est porté par les principaux acteurs du secteur : Armateurs de France, le Comité National des Pêches Maritimes et des Elevages Marins (CNPMEM), le Comité National de la Conchyliculture (CNC), l’Etablissement National des Invalides de la Marine (Enim), la Caisse Nationale des Allocations Familiales (CNAF), les syndicats de marins etc.

Quelques dates clés

  • 1930  Création des premiers services sociaux maritimes
  • 2007  Regroupement des services sociaux et naissance du Service Social Maritime
  • 2015  Elargissement des actions du SSM à l'ensemble de la population maritime

Les grandes dates du SSM

L’humain, au cœur de l’identité du SSM

Les équipes du SSM constituent l’interlocuteur de proximité des professionnels du maritime relevant du régime Enim, pour répondre à leurs questions en matière de santé au travail, de prévention de la désinsertion professionnelle ou encore de qualité de vie au travail.
Doté d’un fort maillage géographique au sein des 33 principaux ports français (dont 3 départements d’Outre-mer), le SSM apporte au quotidien son expertise auprès des entreprises maritimes et de leurs salariés, et facilite ainsi leur information et l’accès aux droits à chaque étape de leur parcours : de l’entrée dans la profession, au cours de la vie professionnelle, jusqu’à la préparation de la retraite.

Au service de tous les acteurs du maritime

Le SSM accompagne les employeurs et salariés des secteurs suivants : pêche, commerce, transport maritime, conchyliculture et cultures marines, plaisance professionnelle. A l'heure de l‘économie bleue, l’association s'affirme comme le service social de tous les acteurs du maritime en élargissant son action à l’ensemble des entreprises de l’économie maritime depuis 2015.

Le mot du président

HC

Mars 2020, la pandémie nous a surpris. Le monde d’avant, les mondes d’après… Beaux enthousiasmes évaporés à mesure de la persistance de cette crise sanitaire qui au moment de la rédaction de cet édito perdure encore.

Bien sûr, en cours, une campagne de vaccination nationale, un déconfinement progressif, mais un an après, les faits restent difficiles : nos vies confinées, nos existences en suspension, nos projets incertains, nos désirs périssables, nos émotions sous cloche, des détresses certaines…

Face à des situations individuelles et familiales fragilisées, les équipes du SSM se sont rapidement mobilisées et ont su répondre aux demandes et aux attentes exprimées par les entreprises, les marins et leurs familles.

Tous les secteurs maritimes : pêche, commerce, conchyliculture, plaisance professionnelle ont été accompagnés au cours de l’année afin d’apporter des solutions aux personnes impactées par cette situation inédite.

Avril 2020, l’arrivée d’un nouveau Directeur Général, de nouvelles approches, une nouvelle dynamique et de nouvelles orientations, tout en s’attachant à garantir nos valeurs maritimes qui font également notre identité.
Notre mission reste avant tout d’accompagner le marin tout au long de son parcours professionnel, de son entrée dans la profession à son départ en retraite.

Décembre 2020, élection d’un nouveau président. Je remercie Guillaume PERRIN de m’avoir proposé à sa succession et salue son action menée au cours des deux ans de son mandat. Je suis fier de présider le SSM et de rejoindre une dynamique lancée en 2007, lorsque j’étais Directeur Général du CNPMEM.
Je suis honoré d’accompagner une équipe composée de 80 personnes engagées, réparties sur l’ensemble du littoral français. Du Siège nantais, aux côtes françaises, en passant par les DOM, le Service Social Maritime reste l’interlocuteur des marins et entreprises maritimes sur les problématiques sociales qu’ils pourraient rencontrer.

Malgré les confinements à répétition, 2020 aura vu le nombre d’interventions sociales en nette augmentation. Des situations plus complexes, souvent liées à de multiples facteurs de problèmes interconnectés, nécessitant un accompagnement plus lourd des équipes du SSM.

Cette tendance s’est malheureusement confirmée au cours du premier trimestre 2021. Les indicateurs sont en forte augmentation avec un nombre de bénéficiaires sur les trois premiers mois de l’année, représentant 37% des chiffres totaux 2020, conséquence à retardement de la crise sanitaire et économique sur des situations déjà fragiles.

Après l’impact sanitaire et économique, tous les secteurs sont confrontés à une vague sociale… Le maritime n’y échappe pas. A cela s’ajoute le Brexit qui produit des effets néfastes pour la pêche.
En conséquence, plus que jamais et chaque jour davantage, le Service Social Maritime est en première ligne et s’efforce de s’adapter aux préoccupations nouvelles et aux sollicitations multiples.

2020, c’est aussi la renaissance du ministère de la Mer. Une chance que les enjeux transversaux et communs à tous les secteurs soient parfaitement traités, en donnant toute sa place à l’aspect social.

Nos objectifs communs : former, accompagner des femmes, des hommes, des officiers, des équipages, des compétences, des savoir-faire, avec la volonté de valoriser l’excellence du pavillon Français et du made in France.

Tels sont également les objectifs du SSM pour 2021 !

Hubert Carré
Président du Service Social Maritime

Flèche bleue doc à télécharger